ko

 

KIZUVA

KO...

 

 

Ko: concepts ternaires

L'observation de la nature peut révéler une structure non pas binaire (opposition noir blanc!) mais plutot ternaire (blanc gris noir!) ce qui ouvre à de nouvelles possibilités d'envisager le monde à tous les niveaux (exemple en allemand il existe le féminin, masculin et neutre ; die der das)

Le principe ternaire permet ensuite de déterminer un groupe, nouvelle unité parmi trois qui déterminent ensemble un nouveau groupe etc...

Ainsi du point de vue de la matière, la plus petite subdivision des éléments connue à l'heure actuelle est composée de 3 quarks différents (à l'origine du mot Kizuva!) qui forment ensemble une particule (neutron, proton ou électron) qui forment à leur tour des atomes...

Le terme Ko se retrouvera donc insérré dans les mots pour attirer l'attention sur cet aspect ternaire des choses qui permet à la fois d'être englobant plutot que clivant (concept binaire) mais également cyclique au travers d'une dynamique de strates.

(fractales de sierpinski)

 

TOUS DROITS RESERVES ASSOCIATION ADéLIK 2014