ka

 

KIZUVA

KA...

 

Ka: principes de valeurs

Les valeurs déterminent un échelonnage d'une forme d'intensité dans un groupe donné.

Elles s'utilisent de deux manières en étant réparties en général en 5 ou 7 niveaux, ou encore en 9 ou 10 états.

Ces valeurs s'adjoignent au mot hyperonyme qu'elles veulent préciser avant (principe commun) ou après (selon la phrase pour éviter des confusions)

Ainsi, pour les niveaux il faut simplement s'imaginer une progression par exemple:

pour préciser le mot violence on pourra lui adjoindre une valeur qui orientera le sens ou l'intensité plutot vers: embrouille (impression d'agression par incompréhension d'un regard ou d'un geste...); agression (individuelle et sans riposte), duel (individuelle avec défense) , conflit (collectif avec blessure), guerre (collectif avec mort), génocide (collectif avec mort et sans défense); extermination éradication (élimination totale). (A noter que embrouille et extermination sont les "1er et 7èmes niveaux", mais il est préférable de compter symétriquement à partir de la valeur médiane)

Ces niveaux illustrent un hyperonyme mais ne remplacent pas le mot précis auquel ils se rapportent, ainsi une "violence niv7"restera moins précis que "extermination"

Pour les états, nous avons une progression d'un genre un peu différent, et plutot que de progression il faudrait plutôt parler de "colorisation", de tendance...

Ces couleurs peuvent tout comme les niveaux s'adjoindre à un mot mais on peut également les retrouver inclues dans certains mots pour définir un aspect inchangeable dans ce qu'ils représentent

( par exemple le 10ème état "le divin" se retrouvera dans beaucoup de mots significatifs des religions)

Ces états sont calqués sur la théorie des 10 états issues de la doctrine bouddhiste du maitre chinois Tien-Tai (aussi appelé moine Zhiyi du 6ème siecle) et se répartissent ainsi:

Enfer (état de souffrance, de désespoir)

animalité (état basé sur les instincts, domination/soumission, sexualité...)

colère (énergie de l'action pouvant mener aux guerres!...)

avidité (envie de vouloir posseder toujours plus)

humanité (ou état de tranquilité)

bonheur temporaire (joies plaisirs bonheur dépendant d'éléments extérieur à soi)

étude (avec un maitre, à l'école par exemple)

absorbtion (étude sans maitre, observation du monde et reflexion par soi-même)

altruisme (voeu d'aider les autres)

éveil (voeu de développer un bonheur ne dépendant que de soi, pour soi et pour les autres)

Nous avons donc ici des "adjectifs" quantitatifs (1-7 niveaux) et qualitatifs (1-10 couleurs) !

 

 

 

 

TOUS DROITS RESERVES ASSOCIATION ADéLIK 2014